Je suis né à Orléans, d’une mère anglaise et d’un père charentais, et suis le troisième d’une fratrie de quatre enfants. À mon adolescence, je quitte rapidement, le nid familial car l’envie me prend d’aller découvrir seul le monde qui m’entoure.

 

Ainsi, cette envolée m’a permis de nourrir ma curiosité, d’apprendre l’anglais, de développer mon sens du contact et d’aller à la rencontre de l’autre, de la différence.

 

 

Je fraye mon chemin,…J’oscille entre vie urbaine et vie rurale, …j’obtiens un BTS Force de vente à Toulouse, je travaille  dans l’audiovisuel à Paris.

 

Je décide alors de quitter la ville et ses artifices pour des contrées comme  l’Ardèche, et plus tard : le Liberia où je m’engage en tant que logisticien administrateur avec Médecins sans frontières. Bouleversé et transformé par ces diverses expériences de vie, amoureux des belles bâtisses, et curieux des métiers de l’artisanat, je décide de me former au métier de charpentier.

 

En 2006, à 24 ans, je pose l’ancre à Sarlat en Périgord Noir. En effet, je suis subjugué par son caractère architectural et ses indénombrables collines, mais également pour sa proximité avec mes amis périgourdins et toulousains. C’est ici, que j’ai mis en pratique ma formation de charpentier au service de cette belle région.

 

Mais la route n’est pas terminée, mon attrait pour l’humain a connu diverses directions et l’univers de l’éducation spécialisée me semble être la symbiose de toutes mes rencontres, mes expériences personnelles, professionnelles et de mes sensibilités En effet, de mon parcours, j’en ai ressorti respectivement, le besoin de sens, de construction et de rencontre.

 

 

Aujourd’hui je termine une formation de moniteur-éducateur pour travailler auprès d’un public dépendant, ou en difficulté sociales. En effet, mes actions et mes démarches  démontrent mon engagement en tant qu’homme dans une société qui m’interpelle, où  nous pourrions être plus tourné vers l’autre.